L’assurance-vie n’est pas le placement préféré des Français par hasard. Ils ont bien saisi les nombreux avantages de ce support d’épargne. Vous hésitez à franchir le cap et à souscrire vous aussi un contrat d’assurance-vie en ligne ?

Découvrez les avantages de l’assurance-vie qui en font un support d’investissement particulièrement attractif. Nul doute qu’à la fin de votre lecture, vous envisagerez sérieusement d’en ouvrir une !

UN CONTRAT ASSURANCE VIE EST FACILEMENT ACCESSIBLE

Une assurance-vie est extrêmement facile d’accès. Toutes les banques traditionnelles vous en proposeront une, les banques en ligne également.

Que vous préfériez souscrire avec votre conseiller bancaire dans votre agence ou bien par voie électronique sur Internet, le contrat d’assurance-vie est accessible pour tous. Vous devrez cependant fournir des pièces justificatives (RIB, pièce d’identité, justificatif d’adresse) mais aussi répondre à un questionnaire pour déterminer votre profil d’investisseur afin notamment de vous orienter vers la gestion sous mandat la plus adaptée à votre profil.

UNE ASSURANCE VIE CONVIENT À TOUS LES PROJETS D’ÉPARGNE

L’assurance-vie est un support d’épargne qui associe un fonds euros à capital garanti et des unités de compte plus risquées et potentiellement plus rémunératrices. Le fait de pouvoir choisir quelle proportion sera réservée à chaque enveloppe et le grand choix d’unités de compte (actions, OPCVM, ETF, SCPI, produits structurés, etc.) de nombreux contrats (particulièrement les contrats en ligne), permet au souscripteur de pouvoir parfaitement adapter son allocation d’actifs à son objectif d’investissement et sa durée de placement.

De fait, on ne placera pas son argent de la même manière si l’on souhaite financer les études de ses enfants à échéance 10 ans ou financer sa retraite à échéance 30 ans !

D’ailleurs, pour cette raison, il peut être judicieux d’ouvrir autant de contrats d’assurance-vie que l’on a de projets. Vous pourrez ainsi dédier un contrat à chacun de vos projets en optant pour l’allocation d’actifs la plus adaptée.

Découvrir aussi notre dossier complet

UN PLACEMENT ASSURANCE VIE CONVIENT À TOUS PROFILS D’INVESTISSEURS

 

La structure même de l’assurance-vie, avec son fonds euros en placement à capital garanti et sa poche unités de compte plus risquées qui viendra doper la performance du contrat, offre une flexibilité et une adaptabilité qui permet de financer tous ses projets mais qui permet aussi de parfaitement s’adapter au profil d’investisseur du souscripteur et assuré.

En effet, les investisseurs les plus averses au risque pourront se contenter du seul fonds euros, associée à une petite part d’unités de compte s’ils disposent d’un horizon d’investissement long. À l’inverse, les profils les moins averses au risque pourront opter pour une assurance-vie exclusivement investie en unités de compte.

Pour les investisseurs qui ne voudraient pas eux-mêmes s’occuper de l’allocation d’actifs, par manque de temps ou de compétences, il est tout à fait possible de déléguer la gestion de son contrat via un mandat de gestion. Une société de gestion, même un roboadvisor, prendra alors pour vous les décisions d’investissements en tenant compte de votre profil de risque, de vos objectifs d’investissement et de votre durée de placement.

UNE ASSURANCE VIE PRÉSENTE UNE FISCALITÉ ATTRACTIVE

Enfin, le particulier aurait tort de se priver de ce moyen d’épargne pour ses avantages fiscaux. L’assurance-vie est, depuis l’instauration de la flat tax pour les valeurs mobilières, taxée à 30 % pour tous les contrats de moins de 8 ans et les contrats de plus de 8 ans dépassant les 150 000 euros d’encours détenus en assurance-vie (300 000 euros pour un couple). Pour les autres contrats de plus de 8 ans, la taxation s’élève à 24,7 % (7,5 % d’impôt + 17,2 % de prélèvements sociaux).

Attention, ce sont seulement les gains qui sont taxés et non les sommes épargnées que vous aurez vous-même versées sur votre contrat. Ainsi, si vous avez placé en assurance-vie un capital de 9 000 euros qui a généré des intérêts de 1 000 €, si vous effectuez un rachat total, vous ne serez taxé que sur 1 000 € et non sur 10 000 €.

Par exemple, si vous effectuez le rachat total 5 ans après avoir ouvert votre assurance-vie, vous serez imposé à 30 % sur les 1 000 € concernés et, pour récupérer votre capital, vous devrez payer 300€. Les sommes reçues lors de votre rachat total seront de 9 700€ (10 000 – 300).

Infos & Devis